Alain Marion s’impose à Beynat

Après Objat et Lubersac, le Trail des châtaigniers à Beynat et les 10 km de Cublac ont une nouvelle fois réuni les foules, pour clore le plus gros week-end de course à pied de l’année, avec un total de près de 500 coureurs.

Sur le plan d’eau de miel, à Beynat, 193 participants se sont élancés hier matin, dans un cadre idyllique. Pour sa 8 e édition, le Trail des châtaigniers proposait comme chaque année, deux tracés de 17 et 32 kilomètres de purs chemins entre Neuville, Ménoire ou encore Albussac. Des parcours dessinés par le traceur du trail du mont Ventoux, autant dire qu’il fallait s’accrocher pour arpenter les différentes montées, notamment celle de la Roche de Vic à quatre kilomètres de l’arrivée.

« Je suis resté dans ma bulle »

À ce petit jeu, Benjamin Murzin a su tirer son épingle. Triomphant avec sept petites secondes d’avances sur son dauphin Pierre Boudet, le lauréat du trail, en 2 e position quasiment tout au long de l’épreuve, a reconnu avoir « tout [fait] pour ne pas être rattrapé par le troisième », avant de revenir sur l’homme de tête puis le dépasser dans la dernière difficulté du tracé.

Sur le long parcours (32 km), le Breton Alain Marion, 5 e à l’Objatoise vendredi, a fait exploser la concurrence pour s’imposer avec plus de 10 minutes d’avance (2 h 34′). « Je suis parti au 7 e km, je me sentais bien, après je suis resté dans ma bulle », relate le coureur, habitué aux courses de la région.

Également inscrite au challenge MLK, l’épreuve des « 10 bornes de Cublac » a réuni une soixantaine de coureurs, hier matin. Le Briviste Cyril Brule s’est imposé, tandis que Guylaine Simon s’est classée première féminine.

Avec quatre courses organisées pendant le week-end, les amateurs de course à pied n’ont pas eu le temps de souffler.

Beynat